Projection

Rouch, Okamoto, Ushiyama, Omori, Mead, Ivens, Loridan, Storck, De Heusch : ciné-portraits

Appartient au cycle : Trésors du doc (Automne 2022)

© Comité du Film Ethnographique

Le 06/11/2022
à 17h00

Cinéma 2

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75004 Paris

Voir sur une carte

Plein tarif 5 € / Tarif réduit 3 €

Accéder à la vente en ligne

Public visé :

Tout public

Contacts

Contactez l’attachée de presse du cinéma

Contactez l’équipe de programmation cinéma

Lectures : « Le monde nous appartient » (2000) ; « Salut à Margaret Mead » (1979) ; « Pour l’association des amis de Joris Ivens » (1994) ; « Ni dieu ni maître ! » (pour Luc de Heusch) » (1991)

de Jean Rouch

Hommage à Marcel Mauss. Taro Okamoto

de Jean Rouch
00h17min, Japon, 1974

Une visite au fantasque Taro Okamoto, artiste-peintre et sculpteur, anthropologue à ses heures, dans son atelier de Tokyo.

Margaret Mead. A portrait by a friend

de Jean Rouch
00h27min, États-Unis, 1977-1978

Une visite à l’ethnologue et cinéaste Margaret Mead dans son bureau puis dans les galeries et dans les jardins du muséum d’Histoire naturelle de New York — ciné-portrait réalisé « par un ami », comme déclaré dès le titre, avec la complicité de John Marshall — peu avant le décès de la protagoniste.

Cinémafia. Jean Rouch parle avec Joris Ivens et Henri Storck

de Jean Rouch
00h33min, Pays-Bas, 1980

Le double ciné-salut et ciné-portrait, réalisé à plusieurs caméras et magnétophones en Hollande, au bord de la mer, des joviaux et toujours vaillants Joris Ivens et Henri Storck.

Programme

L’ouvrage Jean Rouch. « Saluts d’irrémédiable ! » & autres saluts, hommages & portraits (Les Éditions de l’Œil, 2021) nous a donné envie de mettre en œuvre un cycle de séances avec Andrea Paganini, qui a réuni et présenté cette anthologie de textes de Jean Rouch.

La Cinémathèque du documentaire à la Bpi s’est ainsi associée aux Ateliers Varan pour présenter cinq séances de lectures et de projections : des textes de Rouch tirés de l’anthologie seront lus par un lecteur à chaque fois différent et seront suivis de la projection de films et d’extraits de films, de Rouch ou d’autres réalisateurs, leur étant liés. Une façon de mettre aussi à l’honneur cette oralité qui est une composante essentielle de l’œuvre de Jean Rouch.

Lectures par Noël Herpe (écrivain, acteur, cinéaste, critique, historien et enseignant de cinéma), séance présentée par Andrea Paganini.

Publié le 08/07/2022 - CC BY-SA 4.0