Projection

Les maisons qu’on était/L’avenir du monde

Appartient au cycle : Pasolini, Pasoliniennes, Pasoliniens !

Image d'illustration
Droits réservés

Le 15/04/2021
à 20h00

En ligne
Toutes les dates :

Le 06/06/2021 à 17:00

Billets en vente en ligne ou sur place

Accéder à la vente en ligne

Habiter à Rome entre 1948 et 2018. La lutte pour le droit au logement y a été surtout conduite par des femmes et des ouvriers du bâtiment. Elle est exposée ici à travers les archives du passé et les archives du présent. /À quelques encablures de l'opulente cité turinoise, un espace entre deux bras d'une rivière recèle une société composée d'immigrés – du sud de l'Italie et de plus loin -, de gens du voyage. Le regard attentif, précis d'Andrea Deaglio se centre sur la marge, se met à son écoute, plaçant en elles un espoir de recommencement.

L'avenir du monde

de Andrea Deaglio
Italie, 01h03min, 2010

À quelques encablures de l’opulente cité turinoise, un espace entre deux bras d’une rivière recèle une société composée d’immigrés – du sud de l’Italie et de plus loin -, de gens du voyage. Le regard attentif, précis d’Andrea Deaglio se centre sur la marge, se met à son écoute, plaçant en elles un espoir de recommencement.

Les Maisons qu'on était

de Arianna Lodeserto
Italie, 00h18min, 2018

Habiter à Rome entre 1948 et 2018. La lutte pour le droit au logement y a été surtout conduite par des femmes et des ouvriers du bâtiment. Elle est exposée ici à travers les archives du passé et les archives du présent.

Publié le 21/04/2021 - CC BY-SA 4.0