Projection

Les Femmes de la cité Saint-Louis / Marseille dans ses replis

Appartient au cycle : Denis Gheerbrant, Marc Isaacs : double rétrospective

Image d'illustration
Droits réservés

Le 22/01/2022
à 16h00

Cinéma 2

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75004 Paris

Voir sur une carte

Billets en vente en ligne ou sur place

Billets en vente en ligne ou sur place

Accéder à la vente en ligne

Public visé :

Tout public

Contacts

Contactez les organisateurs

Contactez l'attaché de presse

Marseille travaillait en moi comme un pays imaginaire, un monde peuplé de récits, le lieu d’une parole ouverte où l’on pouvait avancer l’hypothèse que l’autre soit considéré comme une richesse, avant de représenter une menace (…). Marseille en sept films comme autant de territoires qui portent la mémoire d’une ville ouvrière face à son effacement. (Denis Gheerbrant)

Les Femmes de la cité Saint-Louis

de Denis Gheerbrant
France, 00h53min, 2009

“La cité Saint-Louis est une cité-jardin que les habitants, de génération en génération, depuis 1926, se sont appropriés pour en faire un petit monde ouvrier, joyeux et combatif. Une société de femmes ? En tout cas, ce sont les femmes qui portent le désir de faire société. D’autant que l’organisme HLM qui gère la cité veut mettre les maisons en vente.” (D.G.)

Marseille dans ses replis

de Denis Gheerbrant
France, 00h50min, 2009

Un film-trajet, des usines du nord de la ville au bord de mer. On pourrait mettre en sous-titre “Marseille après la catastrophe” : un rescapé des années drogue et sida, des jeunes dans un club de quartier et à la boxe, deux amis qui ont monté leur boîte après la faillite de leur entreprise de décolletage, des jeunes filles au bord de leur adolescence.

Publié le 06/01/2022 - CC BY-SA 4.0