Projection

La Totalité du monde / Les Quais / L’Harmonie

Appartient au cycle : Denis Gheerbrant, Marc Isaacs : double rétrospective

Image d'illustration
Droits réservés

Le 21/01/2022
à 20h00

Cinéma 2

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75004 Paris

Voir sur une carte

Billets en vente en ligne ou sur place

Accéder à la vente en ligne

Contacts

Contactez les organisateurs

Contactez l'attaché de presse

Marseille travaillait en moi comme un pays imaginaire, un monde peuplé de récits, le lieu d’une parole ouverte où l’on pouvait avancer l’hypothèse que l’autre soit considéré comme une richesse, avant de représenter une menace (…). Marseille en sept films comme autant de territoires qui portent la mémoire d’une ville ouvrière face à son effacement. (Denis Gheerbrant)

Programme

En présence de Denis Gheerbrant

La Totalité du monde

de Denis Gheerbrant
France, 00h14min, 2009

“La totalité du monde : quel cinéaste ne rêverait pas d’en saisir ne serait-ce qu’une bribe ? C’est un peintre qui emploie cette expression. Avant, il a été ouvrier, fils d’ouvrier, puis docker. Et, sur ces mondes, il porte un regard à la fois intérieur et décalé.” (D.G.)

Les Quais

de Denis Gheerbrant
France, 00h46min, 2009

“L’univers de Rolf, “docker de l’Estaque”, comme une double identité, celle du port, d’une histoire qu’il légende, et celle d’un quartier populaire, ouvrier, toutes immigrations brassées, ouvert sur la mer. Blessé au travail, il reprend après deux ans d’inaction.” (D.G.)

L'Harmonie

de Denis Gheerbrant
France, 00h54min, 2019

“De “l’Harmonie” de l’Estaque, un fief, celui des anciens dirigeants de la cellule locale du Parti communiste entrés en dissidence (…) Mais l’harmonie de l’Estaque-gare ce sont d’abord des femmes et des hommes ensemble. Et l’idéal politique toujours, ravivé par les élections qui remettent en jeu un siège de député tenu par les communistes depuis soixante-dix ans.” (D.G.)

Publié le 06/01/2022 - CC BY-SA 4.0