Rencontre

La lecture sur écran rend idiot
Anatomie d'une idée reçue

Appartient au cycle : #Controverses

Infos

Le 02/11/2015
à 19h00

Petite Salle

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75004 Paris

Voir sur une carte

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Contacts

Conception et organisation
Bernadette Vincent
bernadette.vincent@bpi.fr

Silvère Mercier
silvere.mercier@bpi.fr

Communication
contact.communication@bpi.fr

Retrouvez cet événement sur

La lecture sur écran tend à se généraliser à la fois dans les domaines professionnels et éducatifs, mais aussi au quotidien, dans les transports ou à la maison, dans notre lecture d’informations comme de fictions. Par exemple, à partir de la rentrée des classes 2015, tous les élèves de 5e auront accès à leurs manuels scolaires sur tablette. Or, les cogniticiens montrent que les écrans induisent un autre type de lecture, moins linéaire, moins concentrée : les écrans vont-ils à terme diminuer ou modifier nos facultés intellectuelles ? Le contenu est-il inéluctablement formaté par le contenant ?

 

Programme

Rencontre organisée dans le cadre du cycle #Controverses



Nos invités vous proposeront des plaidoyers pour ou contre cette idée. S’agit-il d’une idée reçue?

À vous de trancher cette controverse! Vous pourrez voter pour le discours qui vous aura davantage convaincu.

Parce que ce qui se conçoit bien s’énonce avec éloquence, les étudiants du concours Fleurs d’éloquence introduiront et concluront les plaidoyers. 

Avec:

Nicolas Esposito, responsable du laboratoire Ergodesign, spécialisé dans l’expérience utilisateur des interfaces informatiques

Alain Giffard, directeur du groupement d’intérêt scientifique “Culture & Médias numériques

Animée par : 

Ziad Maalouf, journaliste animateur de l’Atelier des médias sur Rfi

Et avec la participation des étudiants du concours Fleurs d’éloquence (Sorbonne Universités)

Vous pourrez commenter en direct l’événement sur les réseaux sociaux grâce au mot-dièse #controverse04
 

Publié le 23/07/2015 - CC BY-SA 4.0